Flash Flash
Flash
Remédiation à l'école suite

Comment organiser une remédiation efficace à l'école?

Une série de constats et des propositions concrètes  de la  Fesec dans un article du Soir, Aider plus tôt l'élève en panne,  jeudi 10 novembre 2011:

  • Diriger les élèves en panne vers des classes de soutien dès la Noël
  • Proposer d'office l'examen de fin de premier degré de la Communauté française
 
L'intelligence, c'est quoi?

http://www.youtube.com/watch?v=DpzRONla_RU&feature=player_detailpage

 
Quel est le but?

"Souvent, l'enseignant pense que les enfants comprennent ce qu'on attend d'eux.

Mais ils ne décodent pas forcément l'apprentissage qui se cache derrière une activité.(...).

Si l'élève ne voit pas l'objectif, il peut dire ce qu'il a fait, mais pas ce qu'il a appris.

"Il est fondamental que l'enseignant soit transparent vis-à-vis de ses objectifs"

Le prof doit dire à l'élève le but qu'il vise, in Le Soir, mercredi 2 novembre 2011

Télécharger l'article

 
5 conseils pour sortir de la crise

Extrait du Références, Le Soir, 22 janvier 2011, p7

Comment prendre les choses en mains et se sortir de cette période difficile.

1. Prise de conscience : repérez si vous êtes régulièrement dans un " comportement passif

" L'analyse transactionnelle a défini quatre comportements passifs, c'est-à-dire des comportements qui ne résolvent pas le problème. Il s'agit de l'inaction (mettre de l'énergie à ne pas faire ce qu'on doit faire), la suradaptation (faire tout et uniquement ce qu'on nous a dit de faire), l'agitation (courir dans tous les sens) et l'incapacitation (violence contre soi ou les autres). Si vous repérez l'un de ces comportements, commencez par voir comment l'arrêter. Et essayez de voir quel est réellement le problème caché derrière.

2. Prenez soin de vous

Trouvez des activités dans lesquelles vous vous ressourcez. Celles qui vous font plaisir et que vous pouvez pratiquer facilement : promenade dans la nature, jouer avec des enfants, peindre, écouter de la musique, lire, se faire masser… Par la même occasion, entourez-vous, passez du temps avec des personnes qui vous aiment, vous soutiennent, vous encouragent, qui ne parlent pas " que de ça " mais vous distraient.

3. Osez des prises de recul significatives

Osez couper, prendre du recul. Une des difficultés quand on va mal est le SNEG, le syndrome du nez dans le guidon. C'est un réel problème, car cela ne peut se faire qu'en arrêtant le processus et en sortant pour pouvoir le voir autrement.

4. Vérifiez si vous êtes en burnout

Vous êtes épuisé, sans énergie ? Il peut être utile de passer quelques minutes à remplir notre test spécialement conçu sur references.be !

5. Elaborez votre " Elevator Pitch "

L'idée de l' " Elevator Pitch " est de pouvoir se présenter et se mettre en valeur (avec humilité) en un temps très court, par exemple à quelqu'un qu'on n'aurait pas vu depuis des années. Cet exercice permet de se recentrer et, par la même occasion, de retrouver une énergie tournée vers l'extérieur. Il faut s'exprimer de façon positive (pas de " je ne veux plus " ou " je n'aime pas ") et structurée : ce que l'on fait, ce qui nous passionne et ce que l'on recherche. Enregistrez-vous et écoutez-vous jusqu'au moment où ce qui est dit vous plaira.

 
Des outils pour comprendre les adolescents

Article du Soir du vendredi 7 janvier 2011 sur la maturation cérébrale chez l'adolescent

 
Cours particuliers

De nombreuses formules se développent pour soutenir les apprenants en difficulté: aide à la réussite, méthode de travail, coaching,... à Bruxelles et en Belgique. Malheureusement, le coût engendré par ce soutien n'est pas accessible à toutes les familles (article du Références, le Soir,13 et 14 novembre 2010, p4).

Une réflexion est menée par des acteurs de l'enfance (ligue des Familles) ou par les Associations de Parents. Les écoles de devoirs sont également un acteur déterminant même si elles suivent plutôt les élèves du primaire ou du début du secondaire. A suivre.

 
Remédiation à l'école

Quand on parle de difficultés à l'école, trop souvent, la question que se posent les enseignants concerne le 'pourquoi'.

Identifier une faute de l'élève est une chose, dit l'inspection. Comprendre le pourquoi de cette faute en est une autre. Rapport 2009-2010 de l'Inspection scolaire, article du Soir, 10-11/11/2010, p 10

L'aide vient pourtant dans la majorité des cas quand on s'interroge sur le 'comment'.

Certes, on parle à présent de méthode, de bonnes pratiques mais cela reste insuffisant. Et surtout, une bonne pratique pour les uns peut s'avérer désastreuse pour les autres.

 
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Page 2 sur 2

Testez-vous!

Le coin des bouquins

Webographie

Une histoire pour comprendre

Partager